nocte ventus
Robertus Desnus, Excerpta Corps et Verus (MCMXXX)
(vulgata: helium olivam)

Maritime mari pereunt perierat
mortuis moriuntur in venatione
venatores saltant in rotunda rotæ
Divinum deorum! Humanum homines!
cum digital digitis tollitis cerebri cerebrum.
tribulationis tamquam tribulatio.
sed dominans dominarum habent pilos pilosus
et cælestes cæli
et terrestrium terra
Vbi uero cælitem terram?


Vent nocturne
Robert Desnos, Extraits de Corps et biens (1930)

Sur la mer maritime se perdent les perdus
Les morts meurent en chassant
des chasseurs dansent en rond une ronde
Dieux divins! Hommes humains!
De mes doigts digitaux je déchire une cervelle cérébrale.
Quelle angoissante angoisse!
Mais les maîtresses maîtrisées ont des cheveux chevelus
Cieux célestes
terre terrestre
Mais où est la terre céleste?